Dahud

DAHUD fille de GRADLON , le roi de la ville d'IS dans la légende bretonne armoricaine . Son nom provient d'un gaulois "DAGOSOITIS" , c'est à dire "bonne sorcière" . Elle est souvent confondue avec AHES . Dahud se fait construire une cité au dessous du niveau de la mer et prétend y faire régner ses propres lois : paganisme et gynécocratie . Elle se heurte au pouvoir masculin , en particulier aux gens d'Église . La légende en fait une "Messaline" plus ou moins diabolique , responsable de la submersion de la ville d'Is . Mais le thème est très ancien et panceltique , puisqu'on le retrouve non seulement en Irlande et au Pays de Galles , mais également dans des traditions locales du Massif Central ( lac d'Issarlès ) et des Pyrénées : à chaque fois l'inondation est due à la négligence d'une femme . Cependant la ville d'Is existe toujours sous la mer , et Dahud n'est pas morte : elle nage entre deux eaux sous la forme d'une sirène . Dahud symbolise à la fois le paganisme druidique et l'ancienne société gynécocratique . Le fait que sa ville soit submergée et qu'elle même soit devenue un être aquatique prouve qu'elle représente l'image de la femme et de sa souveraineté enfouie dans l'inconscient masculin et prête à surgir au niveau de la conscience .

Légende de la ville d'YS

retour à la page de recherche